Recette cuisine vietnamienne
5 (100%) 33 votes

Recette cuisine vietnamienne


Recette cuisine vietnamienne : Abondance de légumes, déploiement d’herbes aromatiques, saveurs des épices et des piments rendent la cuisine vietnamienne fine et légère.

recette cuisine vietnamienne

La cuisine est au cœur de la culture vietnamienne et la cuisine vietnamienne est l’une des cuisines les plus populaires dans le monde, car elle regroupe une gamme de saveurs et de goûts. Alors que les restaurants au bord de la rue sont partout la cuisine typique du Vietnam. De nos jours, il existe de nombreux restaurants locaux qui fournissent une cuisine vietnamienne de qualité et authentique.

Tous les plats vietnamiens mentionnés ici seront répertoriés avec nos restaurants locaux recommandés. Veuillez utiliser cette liste comme une source d’inspiration pour vos voyages au Vietnam:

Quelle liste des recettes vietnamiennes serait lancée sans soupe pho? Ce plat consiste en un bouillon salé, des nouilles de riz frais, des herbes parfumées et du poulet ou du boeuf. Cela se caractérise principalement par le régime alimentaire local. C’est bon marché, savoureux et on peut manger ce plat tous les moments .

La soupe Pho joue un rôle important non seulement dans la cuisine vietnamienne mais aussi dans la cuisine du monde. Ce plat peut être vu partout, dans la rue ou dans les restaurants hauts de gamme. Certains sont servis avec le poulet et certains avec le boeuf. Chaque type de viande comporte une variété du filet de boeuf au poitrine de boeuf, à l’aile de poulet à la cuisse de poulet. Les herbes fraîches, les nouilles douces sont deux facteurs importants pour faire une soupe Pho remarquable.

Ce repas simple est l’un des plats les plus populaires du Sud du Vietnam. On peut manger ce plat à tout moment de la journée, mais particulièrement le matin. Il est généralement servi des côtelettes de porc grillées, plus un mélange de porc e sur le riz cassé. Au-dessus de la viande, il existe plusieurs ingrédients habituels tels que: le concombre finement tranché, la tomate et les légumes, ainsi que le gâteau à la crème de crevettes également connu sous le nom du porc à la vapeur et de crème d’oeufs ou de viande de porc avec des œufs frits et des crevettes grillées. Comme un plat sec, il serait normalement servi avec un petit bol de sauces de poisson sur le côté.

recette cuisine vietnamienne

La plat Banh Xeo est une crêpe connue de la cuisine vietnamienne. Il est toujours de couleur jaune et croustillante avec un goût de curcuma. Elle est crée par l’harmonie de la viande de boeuf hachée, des crevettes, des pousses de soja. Vous pouvez la trouver beaucoup n’importe où au Vietnam, surtout à Saigon. Cette fameuse recette destine aujourd’hui à tous ceux qui aiment la gastronomie vietnamienne surtour la cuisine de Sai Gon. Ce plat esthétique et succulent est très simple à réaliser.

Les convives doivent le manger avec délicatesse car le « Banh xeo » se mange souvent avec des herbes aromatiques telles que la coriandre, la menthe, la salade et l’houttuynia. La crêpe est découpée souvent en petites parties : Chacun va prendre un morceau découpé pour la mettre dans une galette de riz avec des légumes, puis en faire un rouleau. Celui-ci est trempé ensuite dans une sauce typique à base de sauce de poisson, un peu de sucre, d’ail et de piment.

“Xoi”, ou “riz gluant”, “riz collant” se trouve dans de nombreux cuisines des pays en Asie du Sud-Est . Au Vietnam, le riz gluant est un petit-déjeuner couramment populaire et vous donne l’énergie du matin pour bien travailler.

Le riz gluant contient de nombreux mélanges (des glissades de poulet ou du porc aux oeufs frits), mais presque toujours avec une dispersion d’échalotes séchées sur le dessus. La combinaison la plus courante est l’huile de poulet, de saucisse et d’écaillage. Vous pouvez trouver ce merveilleux plat partout au Vietnam.

la recette du sandwich vietnamien( Banh Mi) est très connu comme la soupe Pho au Vietnam. Le pain est arrivé au vietnam au XVIIIème siècle, à l’époque de l’Indochine française. Rapidement, les vietnamiens se l’approprient et inventent leur propre version du sandwich français en remplaçant le jambon par du pâté vietnamien et la garniture par des légumes vinaigrés et de la coriandre. Le banh mi est né ! Le sandwich vietnamien(banh mi) est un vrai repas complet. Des sucres lents, bien sûr, avec la baguette. Des protéines au choix : porc, poulet, boeuf, pâté de porc vietnamien, tofu, boulettes, canard… Et des fibres. Il y a souvent pas mal de légumes dans le Banh Mi, principalement des carottes vinaigrées et des concombres qui lui donnent ce côté croquant. Son petit plus santé : la coriandre, bourrée d’antioxydants et de vitamine K.

recette cuisine vietnamienne

Le Banh Cuon est un des plats populaires typiques du Nord du Vietnam. Ce sont des raviolis vietnamiens à base de farine de riz, farcis à la viande de porc haché et aux champignons noirs et parsemés d’oignons frits, qui se dégustent chauds et arrosés de sauce nuoc mam préparé, accompagnés de lamelles de mortadelle vietnamienne (giò lụa ou chả lụa – connu aussi sous le nom de « pâté de porc » vietnamien), de germes de haricots mungo et de coriandre fraîche. Au Vietnam, on les mange au petit-déjeuner. Hors du pays et en Occident, ces raviolis vietnamiens s’invitent plutôt au déjeuner ou au dîner, en entrée. Cuisine de rue très populaire à Hà Nôi, les bánh cuốn ont d’autres variétés connues comme les bánh cuốn du village Thanh Trì (de la province de Hà Nôi) et ceux du village Kênh (de la province de Nam Dinh) qui n’ont pas de farce, se dégustent en pâte seule roulée avec les lamelles de mortadelle vietnamienne (ou de crevettes) et des échalotes frites, arrosée de sauce.

Le nem (Vietnam du Nord) ou Chả giò (Vietnam du Sud) est un mets festif traditionnel du Vietnam. Très apprécié à l’ancienne cour impériale du Vietnam, ce mets est communément appelé Pâté impérial ou Rouleau impérial en France et Spring Roll, fried Spring Roll ou Vietnamese Roll dans les pays anglo-saxons et à Hong-Kong et Rouleau de printemps en Suisse. Ce plat est constitué d’une galette de riz remplie d’un peu de farce et roulée, de manière à former un petit cigare. D’ailleurs, son nom diffère selon les régions où ils sont confectionnés et la farce qu’ils contiennent. Dans les pays francophones, ils sont appelés nems, rouleaux ou pâtés impériaux. Les farces les plus courantes incorporent de la viande de porc, du poulet ou un mélange de crustacés, souvent du crabe et des crevettes. Toutefois, le vermicelle de riz, les champignons noirs et le nuoc mam (sauce de poissons) sont presque toujours présents dans les recettes.

La soupe de nouille au boeuf de Hué est le plus connu plat à Hué – l’ancienne capitale du Vietnam. Littéralement, nouilles de Hué au bœuf. C’est “la” soupe du matin de Hué. Les nouilles sont des bun, c’est à dire des nouilles de farine de riz identiques à celles utilisées dans le célèbre Pho (de Ha Noi). C’est une soupe riche ! comptez au moins 3 sortes de viandes : des tranches de bœuf, du pied de cochon, cha lua (sorte de mortadelle vietnamienne), parfois du sang de porc (façon boudin noir), et même du canard… Le bouillon est succulent. Il a cuit très longtemps, toute la nuit, avec des os, des épices telles que cannelle, anis étoilée, curcuma…

Cette soupe se déguste plutôt le matin au petit déjeuner, mais aussi tout au long de la journée, avec des herbes aromatiques fraîches, de la salade, des fleurs de bananiers émincées, des germes de soja. Pour qu’elle révèle tous ses arômes, il est conseillé d’ajouter un filet de citron vert..

recette cuisine vietnamienne

la Vermicelle au porc grillé( Bun Cha)est un des plats plus populaires dans le Nord du Vietnam. Elle vient du nord du Vietnam, et plus particulièrement de la capitale, Hanoi. Il se compose de vermicelles de riz, et de viande de porc. La viande de porc est présentée de deux manières différentes. D’un côté, on trouve des boulettes de viande et de l’autre, de la poitrine de porc. Dans le bun cha, la viande est cuite au barbecue : c’est une composante essentielle de la recette, qui lui donne sa saveur. Elle est servie dans un bol rempli de bouillon (de préférence chaud) aigre-doux et de légumes fermentés tels que la carotte et le radis blanc.

En plus des vermicelles, de la viande et du bouillon, une assiette d’herbes accompagne l’ensemble. Elle se compose en général de feuilles de laitue, de pérille de Nankin, de coriandre et de menthe. Bien entendu, de l’ail et des piments sont aussi servis à part, afin d’assaisonner le plat à la convenance de chacun.

Le rouleau de printemps vietnamien (goi cuon)est un plat traditionnel emblématique du Vietnam. Plus connu chez nous sous le nom de rouleau de printemps, ce plat vietnamien mélange, à l’image de la cuisine vietnamienne, un grand nombre d’aliments frais et naturels. C’est pour cela que la cuisine vietnamienne est considérée comme l’une des cuisines les plus saines du monde. Elle est le plus souvent pauvre en gras, sans gluten, et riche en vitamines et minéraux. De plus, elle contient des herbes aux vertus revigorantes et digestives, comme la coriandre et la menthe.

Nous espèrons que vous pouvez trouver des informations utiles sur la cuisine vietnamienne dans notre article “Recette cuisine vietnamienne “ pour bien preparer votre voyage au Vietnam. Découvrez la cuisine vietnamienne et ses recettes fraîches et légères : soupe vietnamienne phở, sandwich bánh mì ou encore rouleaux de printempsdans nos circuits au Vietnam. Bon voyage !